Photo de Soturi

Soturi

Corset de grossesse inspiration edwardienne.

Corset basé sur le modèle TERMA vendu par Atelier Sylphe (qui est spécialisée en corsets anciens). Ce patron est une reproduction d'un corset edwardien que j'ai modernisé (plus haut pour un meilleur maintien, moins de goussets).

Réalisé en tissu noir à fines rayures argentés. Casiers à baleine couverts de bandes de cuir d'agneau.

Doublure en coutil et tissu contre la peau en coton noir.

Baleines en acier, ce produit est prévu pour tenir dans le temps.

Biais en cuir.

Se ferme grace à des sangles en cuir à l'avant. B andes d'élastiques à l'avant et sur les côtés afin d'apporter de la souplesse au modèle.

La largeur de ventre s'adapte à l'aide de laçages argentés de chaque côté.

Le laçage argenté au dos permet de régler facilement la taille et l’adapter à votre morphologie.

Quelques précisions sur le corset de grossesse tout de même.

En fonction des époques, les femmes ont porté des corsets adaptés (plus ou moins) à leur grossesse, même si à certaines époques elles essayaient de cacher au maximum le ventre. Les femmes n'avaient pas beaucoup d'autres options pour maintenir la poitrine et également supporter les différentes épaisseurs de jupon, et de ce fait elles portaient toujours des corsets. Avant le XXème siècle, la femme ne dispose pas de tenue tout à fait adaptée à son état de grossesse. Par exemple, le corsage se relâche et s'adapte mais demeure encore contraignant. Le rôle du corset devient peu à peu une aide pour porter l'enfant et il évoluera vers la gaine de grossesse.

Ce modèle, basé sur un corset edwardien, est composé de bandes d'élastiques à l'avant et sur le côté pour apporter du confort, d'une forme arrondie à l'avant pour prendre en compte l'arrondi du ventre sans le contraindre, de fermoirs en sangle à l'avant pour régler l'écartement, et de deux laçages sur les côtés.

L'accent est surtout mis au maintien du dos (qui souffre beaucoup lors de la grossesse) et de la poitrine (par l'utilisation de goussets). D'ailleurs on voit bien au niveau de la taille qu'il n'y a absolument plus d'effet taille de guêpe.

Les premières photos ont été prises à la fin du 5ème mois, celles en thème guerrier au début du 7ème mois, et chaque mois j'ai photographié pour montrer l'évolution et l'adaptation du corset.

J'ai tenté l'expérience après avoir vu une autre corsetière en porter un lors d'une conférence entre corsetière, en partant bien entendu du principe qu'en cas de pression sur le ventre ou d'inconfort (ce qui n'est pas le cas) je ne le porterai pas et le garderai juste en pièce de démonstration technique.

Photo 2
Photo 3